Rechercher

Trahir sa nature profonde pour se faire respecter

Croire qu'on ne se fait respecter qu'en tapant du point sur la table ou en étant tyrannique amène à un paradoxe très stressant. Notamment lorsqu'on a une nature profonde douce et calme par exemple. On se rigidifie, on se décentre et on perd beaucoup d'énergie à incarner quelqu'un que l'on est pas au fond. On essaie de se faire respecter alors qu'on ne se respecte pas soi-même.


Prendre le temps de redéfinir ce qu'est le respect pour soi permet de sortir de cette impasse et d'incarner une autorité en lien avec sa douceur, son humour ou encore sa discrétion, au lieu de les refouler.


Les concepts sont faits pour être personnalisés et incarnés, ce n'est pas à nous de nous démener pour rentrer dans des cases conceptuelles et figées.


6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout