Rechercher

On ne peut transmettre qu’à celui/celle qui veut apprendre !



Ca paraît basique comme réflexion mais ça peut être très bloquant si on en n’a pas conscience. Parce qu’on peut s’épuiser à expliquer et à répéter des choses que, de toutes façons, la personne ne veut pas entendre ou n’est pas prête à remettre en question, et donc à apprendre.

Parfois c’est juste que ça ne l’intéresse pas et elle a fait semblant d’être curieuse par politesse.

Parfois c’est qu’elle pense déjà connaître le sujet, alors qu’elle n’en connaît qu’une facette.


Avoir une intention de transmission peut être un idéal à double tranchant si l’on n’a pas travaillé sur son archétype de la « grande prêtresse » ou du « prophète » et qu’on a des attentes inconscientes sur la portée de notre message.

4 vues0 commentaire