top of page
Rechercher

Le voyage, ou la voie/voix qui prend de l’âge

Les voyages forment la jeunesse ? Les voyages forment tout court !


La capacité à se laisser transformer (et donc remettre en question) par des lieux inconnus et de nouvelles rencontres dépend de chacun. Attention, se transformer ne veut pas dire abandonner qui l’on est pour prendre une autre identité complètement fantasmée. Ca c'est de la fuite.


Ca veut dire trier ce qu’on reçoit comme information et ce qu'on ressent pour actualiser ce qu’on a envie/besoin de faire évoluer dans notre façon d'intéragir avec le monde.


Lors des voyages, l’introverti va se connecter en priorité aux lieux là où l’extraverti va le faire avec les personnes. Ce n’est pas figé : on peut aussi avoir une tendance à l’introversion et être capable d’apprendre des gens et des conversations, mais à petites doses. Et inversement !


Prendre de l’âge, c’est mûrir et mettre de la conscience dans ce qu’on fait. Ce n’est pas forcément en lien avec notre âge à proprement parler. A moins d’être dans Interstellar ;-)


Voyager c’est s’ouvrir à ce qui n’est pas nous tout en étant à l’écoute de ce que ça nous apprend de nous-même.


D’ailleurs, pour moi, l’expression « voyage initiatique » est très redondante. Un voyage fait en conscience, avec l’écoute intérieure activée, l’est forcément. Si c’est juste une accumulation de visites faites à toute vitesse, ça s’appelle un déplacement.


La clé est de transformer ses déplacements quotidiens en voyages en se laissant enseigner par eux.


Merci pour cette séance poétique :-)


0 vue0 commentaire
bottom of page