Rechercher

L'indécision comme posture de pouvoir (ou illusion de pouvoir)

A une époque où le pouvoir décisionnel étaient uniquement détenu par les hommes, l’indécision devint le pouvoir tacite des femmes. Grâce à cette posture, elles pouvaient mener à la baguette n’importe quel homme de pouvoir.


Les temps ont changé mais l’énergie sous-jacente reliée à cette comédie du « je ne sais pas quoi choisir » ou "je ne sais pas ce qui est bon pour moi" nous maintient directement (et inconsciemment) dans cette même soumission.


Finalement, savoir ce que l’on veut est non seulement un acte de liberté, mais devient aussi politique et représente notre refus de nourrir les schémas ancestraux.


La capacité à choisir, à trancher, est le propre de notre polarité masculine et il est grand temps de la connecter… au lieu de lutter contre elle ou de la délaisser.


1 vue0 commentaire