Rechercher

L'art d'être entre les deux

"Du terrain connu à la terre inconnue", c'est encore une de mes phrases poétiques (je suis fan de poésie et de slam) que j'ai eue en séance et que j'ai envie de partager :-)

Il ne s'agit pas d'être soit dans l'un, soit dans l'autre mais d'essayer de relier les deux : s'assurer d'avoir une base connue et solide avant de s'élancer vers l'inconnu, la nouveauté, et ce dans la même expérience. Ca aussi, ça s'apprend ;-)

L'écueil que j'ai moi-même traversé était de faire tout le temps des choses nouvelles pour prouver que je n'étais pas rigide (ce qu'on cherche à démontrer cache en fait nos failles) et sans prendre le temps de vérifier que je me sentais suffisamment en sécurité pour le faire. Après chacun son niveau de sécurité, donc se comparer ne sert à rien, il s'agit bien d'une écoute intérieure ! Finalement j'avais trouvé une sorte de confort dans l'inconfort, c'était très bancal, et ça s'effondrait au moindre coup de vent, au moindre obstacle. Mon Ego n'était pas assez fort ! Et c'était tout aussi toxique qu'une personne empêtrée dans ses habitudes et ses dogmes.

La réponse est de trouver sa place et son rythme quelque part entre ces deux extrêmes, et ça demande à être revu régulièrement car plus on s'écoute plus on se rend compte de son besoin de grandir et de se mettre à jour, et plus on déploie son adaptabilité !

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout