Rechercher

Evoluer ce n'est pas passer de tout à rien ou de rien à tout

Les changements spectaculaires ne durent pas dans le temps. On peut d'ailleurs être tellement impressionné(e) au départ qu'on peut être tenté(e) de figer cette étape en en faisant une fin en soi.


Evoluer demande du temps et des ajustements constants, des remises en question, des balancements comme celui du bassin lorsque l'on marche.


C'est là où le courage et la foi en soi entrent en jeu :

au moment où on ne voit pas les changements

au moment où on ne comprends pas ce qui se passe

au moment où se dit "mais comment faire pour... ?" alors qu'il n'y a qu'à laisser faire


Plus on essaie de saisir ce qui se passe avec le mental plus on pose de contrôle et on retarde le changement intérieur.

Il n'y a pas de recette miracle.


Accepter que passer d'un extrême à un autre ne fait que renforcer les conflits intérieurs et reconnaître que ça ne nous convient plus, nous donnera envie d'explorer le juste milieu.


Avoir des rêves d'exploits, reliés à des temps chevaleresques qui ne sont plus, est possible à condition d'accepter aussi de passer par des actions banales qui incarnent le quotidien de notre époque.


3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout